Les nœuds de pêche

 

Nous vous proposons ici quelques nœuds : deux pour connecter la tresse au bas de ligne en fluorocarbone, quatre pour accrocher une agrafe ou un leurre au bas de ligne.

Il s’agit de ceux que nous préférons et utilisons couramment pour leur solidité et/ou leur rapidité d’exécution en action de pêche.

Nous vous recommandons d’apporter le plus grand soin à réaliser vos nœuds car d’eux dépend souvent la prise ou la casse des plus beaux poissons. N’hésitez pas à vous entrainer à vos heures perdues pour les réaliser plus sereinement sur l’eau.

 

Le nœud Peixet

Ce nœud est un des plus solides que nous connaissons pour réaliser la connexion tresse bas de ligne. Grâce à lui, lorsque vous devrez casser à cause d’un leurre irrémédiablement accroché au fond, vous récupérerez le plus souvent votre bas de ligne entier. Vous n’aurez ainsi pas à tout refaire et gagnerez finalement un temps considérable. Ce nœud demeure simple par rapport aux autres nœuds de la catégorie des très solides, souvent complexes à réaliser et surtout à mémoriser !

Pour bien le réaliser il faut juste bien tendre le bas de ligne en posant son pied sur la bobine par exemple. Une fois le nœud serré, nous vous recommandons de couper les deux parties de tresse et fluorocarbone restantes 1 à 2 mm trop longues et de les brûler brièvement au briquet pour empêcher tout risque de desserrage. Ce nœud passe particulièrement bien dans les anneaux au lancer.

Réalisation en dessin du noeud Peixet, le noeud de pêche le plus solide.

 

Le nœud de chirurgien

C’est le nœud sans doute le plus rapide et le plus simple pour raccorder une tresse et un fluorocarbone. Ce n’est par contre pas le plus solide. En cas de casse vous n’aurez le plus souvent plus de bas de ligne. A réserver aux réparations d’urgence en action de pêche.

 Dessins d'explicatifs pour réaliser le noeud du chirurgien.

Le nœud de pendu

Sans doute le nœud le plus fiable et solide pour raccorder un leurre ou une agrafe au bas de ligne. Ce nœud peut être rouvert en le tirant entre deux ongles pour former une petite boucle et rendre la nage du leurre plus libre.

Croquis du Noeud du pendu pour accrocher votre leurre ou agrafe.

 

Le nœud palomar

Un très bon nœud pour raccorder les agrafes qui reste très solide et discret.

 Dessins pour réaliser le noeud palomar.

Le nœud Davy

Excellent noeud lorsqu’on change régulièrement de leurre. Avec un peu d’habitude, il prend autant de temps à réaliser que d’ouvrir et fermer une agrafe et n’a pas l’inconvénient de cette dernière qui peut à un moment ou un autre s’ouvrir.

Ce nœud est peu connu, il est sans doute un peu moins solide qu’un nœud de pendu mais reste très fiable à l’usage.

Ce nœud consomme très peu de fil. Il est possible, en faisant attention, de ne même pas avoir à en couper sa chute qui ne mesure qu’un centimètre si on s’applique.

Ce nœud doit juste respecter un rapport diamètre du fil, diamètre du fer de l’hameçon correct. Il peut glisser avec un fil fin sur un gros hameçon. Quand vous le serrez, assez fermement, vous le sentez de toute façon de suite glisser si ça ne va pas. Sinon il accroche et ne se desserre plus. Par exemple avec un rapport fluorocarbone à partir du 25/100 et un hameçon 3/0, il ne glisse pas. Ce nœud n’a pas besoin d’être mouillé avant serrage.

Dessins du noeud le plus rapide à réaliser pour fixer votre leurre.

Le nœud cuillère

Ce noeud basique est simple et très facile à réaliser en action de pêche. Pensez à le mouiller avec votre salive avant de le serrer, il en sera d'autant plus résistant.

Dessins expliquant la réalisation du noeud cuillère.